La pension alimentaire : quand est-elle obligatoire ?

Contactez-nous pour toute demande au ou par

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Marteau de justice en bois

La pension alimentaire est considérée comme une contribution financière versée à l’un des parents pour l’entretien et l’éducation des enfants lors d’une séparation.

Nous vous en disons plus dans cet article :

Après la séparation d’un couple non marié, la pension alimentaire peut être nécessaire si le couple à des enfants. Selon l’article 371-2 du Code civil, chacun des parents doit contribuer à l’entretien et à l’éducation des enfants. La pension est généralement versée par le parent qui n’a pas la garde et n’a pas la charge des enfants au quotidien et elle peut être due en cas de résidence alternée.

Cette pension permet de couvrir tout ou une partie des besoins des enfants comme le logement, les frais scolaires, la nourriture et les vêtements entre autres.

Le versement de la pension alimentaire ne s’arrête pas lorsque les enfants deviennent majeurs. Elle prend fin lorsqu’ils sont capables de s’assumer seuls.

Au niveau du montant, il arrive que les parents le fixent eux-mêmes dans une convention, mais s’ils ne parviennent pas à trouver un accord, ils peuvent demander au juge aux affaires familiales du tribunal judiciaire de fixer ce montant en fonction des besoins identifiés de l’enfant et il faut également savoir qu’il n’y a pas de montant limite établi par la loi.

Pour toutes vos questions concernant la pension alimentaire, n’hésitez pas à contacter votre avocate Maître Dujancourt. Spécialiste en divorce et séparation, elle saura vous conseiller.